La broderie ? Quelle étrange activité…

Le premier essai complexe réalisé peu après la réception de la brodeuse

Le premier essai complexe réalisé peu après la réception de la brodeuse

Ceci peut paraître surprenant mais en tant que bidouilleur et programmeur, j’ai développé un goût pour la broderie. Non, non, je vous vois venir, pas la broderie manuelle de grand-mère au coin du feu avec un tambour et une aiguille. Je parle de broderie avec une machine bien sûr et plus exactement une machine capable de lire des données sur un support (carte ou clé USB) issues d’un logiciel de traitement.

Le concept n’est pas très éloigné de l’impression 3D ou des fraiseuses CNC. La magie est la même : concevoir un modèle et traiter des données pour finalement voir apparaître dans le « monde réel » quelque chose qui n’existait que dans la mémoire d’une machine. Bref, matérialiser quelque chose.

Il existe une collection fantastique de fils de broderie, des plus classiques aux plus fun

Il existe une collection fantastique de fils de broderie, des plus classiques aux plus fun

Me connaissant et connaissant mes passions passagères, je n’ai pas opté pour une simple brodeuse mais pour une machine à coudre brodeuse. Ainsi, au pire, si l’intérêt pour le domaine diminue, je pourrai toujours me rassurer concernant mon investissement, par le simple fait que je peux toujours faire mes ourlets de pantalons moi-même, sans « ourlet magique » et sans devoir le faire à la main (je n’ai aucune patience).

J’ai donc jeté mon dévolu sur une machine Brother Innov’is 1250 il y a quelques temps déjà, et j’en suis très satisfait.

Une autres réalisation des premières heures, on s'améliore petit à petit...

Une autres réalisation des premières heures, on s’améliore petit à petit…

Côté logiciel, je reste un utilisateur GNU/Linux assez radical et mes préférences se portent donc naturellement sur Inkscape et The Gimp. Tout le traitement du modèle est fait avec ces deux logiciels et tantôt un peu de code maison et d’édition manuelle de SVG. Ce n’est qu’avant la phase finale que le modèle passe par le logiciel livré avec la brodeuse, qui malheureusement fonctionne sous Windows : PE-Design.

Voilà qui devrait répondre aux quelques questions que j’ai eu sur le sujet.

La bête !

La bête ! Non, je ne l’ai pas encore démontée…

Laisser un commentaire