Impression en miroir

Si vous faites des circuits ou des transferts il est bien pratique de pouvoir imprimer rapidement une copie «miroir» d’un document. Après quelques recherches sur la syntaxe PostScript et quelques manipulations infructueuses, la solution la plus simple c’est imposée d’elle-même : utiliser l’option mirror pour la tâche d’impression via l’argument -o de lpr. Et le tour est joué, merci CUPS !

L’astuce n’est pas tombée du ciel : le fil de discussion de 1999 sur muc.lists.debian.user

Bonus : Un peu de doc sur CUPS et surtout ceci.

Un commentaire sur “Impression en miroir

  1. Pour appliquer un effet miroir sur un fichier PostScript on peut faire

    convert -flop fichier.ps fichier_miroir.ps

    voir aussi quelques astuces avec les fichiers PS et PDF
    http://www.celles.net/wikini/wakka.php?wiki=AstucesPsPdf
    et notamment un script nommé PDFReflect inspiré de PDFJam et PDFPages

    Une autre application de l'effet miroir (hormis des circuits ou des transferts).
    Lorsque l'on imprime des transparents avec une imprimante jet d'encre on peut remarquer que les transparents comportent deux faces (une face rugueuse et une face lisse)
    La face rugueuse permet à l'encre de mieux s'accrocher sur le papier.
    Le problème est que si l'on imprime sur la face rugueuse on ne peut pas écrire au stylo dessus et l'effacer ensuite à l'alcool (utile pour les profs avec un rétroprojecteur).
    L'idée est donc d'imprimer sur la face rugueuse et d'écrire au stylo sur la face lisse (afin de pouvoir l'effacer par la suite)… Il faut donc faire une impression miroir…

Les commentaires sont fermés.